Qui êtes-vous Jeanne Sialelli ?

Du plus loin que je me souvienne, d’abord une lectrice fascinée dès l’enfance par la diversité des imaginations, des styles, des mots. J’ai écrit très vite. Des satires, des textes amusants, de courtes histoires puis des romans que je ne faisais lire qu’aux amis proches. Au fil des jours, au fil de ma vie qui fût un rien tumultueuse, l’écriture s’est imposée, jour après jour, exigeante et puis un jour : la bascule, une rencontre et l’envie d’offrir le premier né « le Train 8427….» à d’autres lecteurs, la nécessité de me confronter à d’autres écrivains, d’entamer une autre vie. J’y suis et j’y suis bien !