Nuit d’épouvante

C’était la nuit. Nous avions dîné dans une petite auberge, au bord du Rhône. Au-dessus de nous, le château de Mornas. Tu m’avais raconté l’histoire de la jeune épousée qui disparut le soir de ses noces ; on aurait retrouvé, au fond d’une oubliette, son squelette enveloppé dans sa robe nuptiale, cent ans après… Tête…

Poursuivre la lecture →

Ari

Ari, c’est mon chat. Il est gros et gras. Rouquin, Il a le ventre blanc, et vous regarde dédaigneusement. Ari, c’est mon chat. Quand j’arrive, il est là. Et comme si de rien n’était, Innocemment, Il vient se frotter contre moi. Ari, c’est mon chat. Son regard jaune, sa moustache, Son air sérieux ; C’est…

Poursuivre la lecture →

L’Éternité

Phares qui trouent la nuit Je viens vers toi La terrasse Les vieilles pierres du château L’odeur de la garrigue, lourde et encore chaude Les étoiles, la voûte céleste, la voie lactée et son immensité Le regard sans limites Scintillements Profondeurs Silence Pas un geste, pas une parole ; seuls les chants des grillons Beauté,…

Poursuivre la lecture →

Interrogation

Cela faisait plusieurs jours que, comme des boxeurs, nous nous observions. La tension montait, les regards se faisaient plus chauds, les frôlements électriques. Nous nous rapprochions à toutes occasions. Tu es resté dîner ; personne dans la grande maison. C’était sûr, certain, indubitable, ce serait ce soir ! Rien n’avait été dit et les jeux…

Poursuivre la lecture →

Gymnastique

Il est des moments dans la vie, vous en conviendrez, où hommes et femmes ont besoin d’un peu d’intimité. Tout le monde ici pense au même endroit ; vous avez raison, mais je ne vous raconterai aucune histoire scatologique, au grand dam de certains qui, gardant un cœur d’enfant, se mettent encore bêtement à rire…

Poursuivre la lecture →

J’te lèche le nez…

Non, tu n’es pas mon amant. Non, tu ne l’as pas été ! Et pourtant…, quelle familiarité ! J’te lèche le nez… On a flirté innocemment ; Tes mains partout, derrière, devant ; Et aujourd’hui, cette nouveauté : J’te lèche le nez… Au corps à corps j’y suis allée, Avec les autres, toute défringuée. À…

Poursuivre la lecture →

La Bonne Éducation

Nous étions quatre filles, Et pour être bien élevées, Ça, on y a été ! Jamais, au grand jamais, nous n’avions entendu parler de sexualité. Alors reconnaissons-le, nous sommes restées quelques temps un peu niaises, évidemment ! Mais quand je suis entrée dans la chambre, que je t’ai vu sur le lit, nu comme un…

Poursuivre la lecture →

La Fête de la musique

Paris, 1992. Toi, moi, les enfants, les amis. Saint-Germain-des-Prés, le gai Paris. Des orchestres à tous les coins de rues. Nous nous baladions. Personne ne le savait, chut ! Secret complet : Toi et moi, nous nous aimions. Saint-Michel, sa fontaine, Le rythme, l’ambiance, du jazz. Frôlements, excitation, exaspération. Tout était bon. Provocation. Séduction. Du…

Poursuivre la lecture →

Le Caté

Le caté, bien sûr, j’y suis allée. Après la caté, les Jeannettes, les Guides, et tous les mouvements de jeunes où vous apprenez que Dieu est amour, qu’il est représenté par ses curés, ses aumôniers ; que nous sommes ses enfants, et qu’il faut tous s’aimer. Le péché ? Moi, je ne le connais pas…

Poursuivre la lecture →