Les amoureux

Que sont-ils devenus ces amoureux qui se croyaient seuls au monde ? Ils étaient assis l’un à coté de l’autre sur une banquette en vieux cuir fendillé d’un café d’autrefois. Devant eux, une table en bois, en bois brut, épais. Avant eux, tant de gens s’y étaient succédés qu’elle devait être, par endroit, un peu poisseuse….

Poursuivre la lecture →

Les choses importantes se taisent. Taire une souffrance, c’est la sublimer, sans doute s’en délecter, peut-être l’apprivoiser; taire sa vie: mourir, seul.